le bleu ne va pas a tous les garcons george m johnson noir queer autobio librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
le bleu ne va pas a tous les garcons george m johnson noir queer autobio librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur

Le bleu ne va pas à tous les garçons - George M. Johnson

Réf : 9782378761172
16,90 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

Dans une série d’essais personnels, George M. Johnson, journaliste et militant·e LGBTQIAP+, raconte de manière douce-amère son enfance, son adolescence et ses années universitaires dans le New Jersey et en Virginie.

Du souvenir de se faire casser les dents par des brutes à l’âge de cinq ans, de chiner avec sa grand-mère bienveillante, à ses premières relations sexuelles, cette autobiographie raconte sans détour les épreuves et les triomphes auxquels sont confronté·e·s les jeunes queers noir·e·s.

On rit, on pleure, mais plus que tout, on est touchés par la grâce et le courage qui se dégagent de cette œuvre. Véritable compagnon pour les jeunes queers, Le bleu ne va pas à tous les garçons va au-delà de son public en s’interrogeant sur l’identité de genre, la masculinité toxique ou encore la famille. 


Un témoignage brut, bouleversant et indispensable pour toute personne cherchant à comprendre notre société actuelle. Un véritable message d’espoir.


ATTENTION : Cette autobiographie comporte des passages violents qui pourraient vous choquer : agression sexuelle, inceste, insultes homophobes et racistes (N-Word, F-Word), drogue. Cependant dans une note, au début de l'ouvrage, George M. Johson explique la nécessité d'aborder ces sujets.


Extrait :

"JE SUIS NOIR.

JE SUIS QUEER.

J’EXISTE.

L’histoire de ma naissance était un présage.

Lorsque ma tante a vu ma tête couronnée de belles boucles noir de jais sortir du ventre de ma mère, elle s’est précipitée dans le couloir de l’hôpital où attendait ma famille.

— C’est une fille ! C’est une fille ! a-t-elle crié au ravissement de ma grand-mère et à la légère déception de mon père.

Mais lorsqu’elle est revenue dans la salle de naissance, j’étais né et elle s’est rendu compte qu’il lui faudrait vite corriger son annonce prématurée.

Elle est alors retournée auprès des autres.

— Euh, en fait, c’est un garçon.

À l’écrit, cette confusion paraît drôle, elle l’est beaucoup moins dans la réalité, surtout lorsque le héros de l’histoire est en recherche de son identité. Le genre représente l’une des plus grosses attentes pesant sur les épaules des enfants à la naissance, alors que leur famille n’a aucune idée de ce qui les attend réellement. Dans notre société, le sexe d’un enfant est basé sur ses organes génitaux. On infère alors son genre selon une binarité garçon ou fille, plutôt que tout le spectre d’identités que l’enfant devrait déterminer par lui, elle, iel-même, ille-même.

De nos jours, nous assignons un genre avant même la naissance. Nous sommes conditionnés à genrer les enfants le plus tôt possible, à l’instant où un sonagramme identifie ses organes sexuels. Les fêtes de révélation de genre sont devenues un moyen à la mode de célébrer le destin de l’enfant, de le guider dans une vie d’idéaux masculins ou féminins avant même de faire sa rencontre. Comme si plus la communauté LGBTQIAP+ devenait visible, plus la communauté cishétérosexuelle appliquait de nouvelles normes. De mon point de vue, la majorité craint de devenir une minorité, alors elle ferait tout et n’importe quoi pour protéger son pouvoir."


George M. Johnson

George M. Johnson est un·e écrivain·e et militant·e basé·e à Brooklyn, New York. Iel a écrit sur la race, le sexe, le genre et la culture pour Essence, the Advocate, BuzzFeed News, Teen Vogue et plus de quarante autres publications américaines. George est apparu·e sur L’AM2DM de BuzzFeed ainsi que sur MSNBC. Le bleu ne va pas à tous les garçons (All Boys Aren't Blue) est sa première œuvre littéraire. L’ouvrage a été élu meilleur livre de l’année par Amazon, best-seller des librairies indépendantes, meilleur livre de l’année par People magazine, et a été optionné pour une série TV par l’actrice et productrice Gabrielle Union. 

Au moment de la publication de cet ouvrage, George a utilisé les pronoms il / lui. Iel utilise désormais les pronoms iel / ellui.


Thèmes : autobiographie, enfance, adolescence, agression sexuelle, homophobie, racisme, LGBTQIAP+, identités, genre.


Auteur.rice : George M. Johnson

Traductrice : Noémie Saint-Gal

Éditions : De Saxus 

Date de parution : 10/06/2021


Dimensions : 14,6 cm x 21,1 cm, 284 pages.